Cette histoire étrange fut étudiée par le célèbre Budd Hopkins, spécialiste des ovnis et des enlèvements extra-terrestres.


Tous les éléments d’un enlèvement extra-terrestres n’y sont pas présents mais certains faits montrent une ressemblance frappante et doivent être pris en compte dans notre étude de ce phénomène rempli de mystères.

 

Après avoir lu un article de Budd Hopkins, Molly décide, en 1993, d’écrire à l’auteur afin de lui relater des phénomènes mystérieux qu’elle et sa famille vivent depuis plusieurs années. C’est lors de son entretient avec la femme qu’elle et sa mère lui racontèrent un évènement inusité ayant eut lieu en 1948, alors que Molly et son jeune frère Dany étaient enfants.

 

À l’été 1948, Molly et Dany jouaient ensemble au troisième étage d’un édifice d’une banlieue de Cincinnati. La température était très agréable et la mère des deux enfants, Joan, était à la cuisine lorsqu’elle entendit un bruit étrange qui l’a inquiété.

 

Comme on peut l’imaginer, elle accourut dans la pièce où jouait les enfants et fut pris de panique en voyant que les enfants n’y étaient plus et que la fenêtre était grande ouverte. Au bord de l’hystérie, Joan descend en trombe les escaliers en imaginant le pire des scénario (la salle où jouait les enfants était au troisième étage). C’est avec un immense étonnement qu’elle retrouva sain et sauf non pas à la hauteur de la fenêtre (où ils auraient dû tomber) mais dans l’escalier menant au cellier de l’immeuble, soit à deux mètre sur le côté.

 

Une visite chez le médecin de la place confirma qu’ils n’avaient subit aucune blessure ni même ecchymose. La mère leur demanda ce qui s’était passé. Les deux enfants racontèrent qu’ils avaient voulut observé un « gros avion » qui se tenait immobile au dessus de la maison.

 

Lorsque Budd Hopkins interviewa Molly, cette dernière lui dit qu’elle se souvenait être tombé de la fenêtre mais en flottant.

 

Voici certains faits troublants et restant inexpliqués sur ce cas d’enlèvement possible:

 

1-. Les enfants auraient dû être retrouvés directement sous la fenêtre en bas alors qu’ils ont plutôt été retrouvé à deux mètres de celle-ci.

 

2-. Ils auraient dû avoir des blessures importantes, au moins des ecchymoses apparente mais un médecin de quartier les as occulté pour n’y voir absolument rien d’anormal et rien pouvant montrer une chute

 

3-. Les enfants n’auraient pas pu descendre par la porte d’entrée car cette dernière était d’une serrure haute muni d’un système de sécurité  ne leur permettant pas de l’atteindre.

 

4-. Lorsqu’ils ont été retrouvé, les deux enfants étaient indemne mais comme paralysés incapable de parler.

 

5-. Finalement, il faut noter la présence d’un « gros avion stationnaire ». On peut croire à un dirigeable mais celui-ci semble avoir disparu rapidement car la mère et aucun autre témoins ne semblent avoir manifester l’avoir vu également.

 

6-. Finalement, plusieurs années plus tard, le souvenir qu’avait Molly de cet évènement était qu’elle avait flotté dans les airs pour atterrir sur les escalier en bas. C’est en régression hypnotique fait par Budd Hopkins que Molly se rappela se détail.

 

7-. On peut évaluer le temps entre le bruit entendu par la mère et le moment où elle retrouve les enfants à une minute 30 environ. Si tel est le cas, on peut se demandé la validité des propos de Molly quand elle dit se rappeler avoir été emmené dans un vaisseau extra-terrestres.

 

En conclusion cette histoire est remplis de faits et souvenirs difficile à interprété et à expliquer. La présence de cet « objet volant non identifié » ne semble avoir été perçu que par les enfants alors que le tailleur ayant trouvé les enfants était vraisemblablement dehors. C’est à cause de ce genre d’histoire étrange que les phénomènes d’enlèvement extra-terrestres ou similaires sont souvent en étroite relation avec les phénomènes paranormaux (présence angélique, miracles, sentiments de flottements). Il donc extrêmement complexe d’en comprendre les mécanismes à savoir s’ils proviennent d’entités physiquement réelles ou non.