Hypothèse affaire d’abduction ou de contacts extraterrestres

 

Nord - Finistère

 

Introduction

 

Dans l’histoire que je vais vous raconter, je vais vous transmettre ce qui m’a été relaté par le témoin mais je vais également vous partager mes théories sur certains points du témoignage, non pas pour discréditer le témoin, mais bien au contraire pour mettre en évidence certains éléments qui me semblent particulièrement intéressants.

 

Ce qui me fait vraiment penser à une abduction dans ce témoignage, ce sont les points communs entre son enfance, ses observations d’ovnis, ses rêves et son contact en 2012.

Pour commencer, concernant cette affaire d’une éventuelle abduction ou contact extraterrestre, le sujet, depuis son adolescence (15 ans), a vécu des expériences d’observations d’ovnis et de rêves très étranges où tout a commencé en 2005, avec l’observation d’une soucoupe volante de 3,5 sur 2m de hauteur à 2O mètres d’altitude vu dans une commune que le témoin veut garder secret (Finistère Nord) une base aéronavale se situe à 15 km de l’observation. Par la suite, il rêve d’êtres qui l’emmènent dans des lieux  non définis jusqu’à l’apparition d’un être dans sa chambre en juillet 2012. Mais il lui est déjà arrivé de sentir des présences dans sa chambre ou à proximité de celle-ci avec des mouvements de poignée de porte qui s’ouvre.

 

C’est en effet en juillet 2012 que tout a commencé et que le témoin a fait le rapprochement entre ce qu’il lui est arrivé et ses observations d’ovnis ainsi que ses expériences de rêves à 15 ans, car au moment où il a vu l’entité dans sa chambre, le témoin était réveillé et conscient de ce qu’il lui arrivait !

 

Le témoignage -

 

Tout a commencé lorsque le témoin a vu une première fois du coin de l’œil des lumières dans sa chambre. De là, il peut bien sûr s’agir d’un reflet de phare de voiture ou autre. Le témoin allume la lumière mais ne voit plus rien, il éteint à nouveau la lumière et revoit la même lueur de l’autre côté vers la porte de sa chambre, mais cette fois-ci il n’allume pas la lumière en pensant que son imagination lui joue des tours, mais de suite le sujet ressent une sensation de silence et c’est à ce moment précis qu’il ressent une présence au pied de son lit et a l’impression que quelque chose est rentré dans sa chambre. Un instant après, cette présence marche alors sur son lit d’une façon délicate. (Personnellement je pense que cette « présence » a une capacité de lévitation et le pouvoir de traverser n’importe quel obstacle, comme une porte ou mur par exemple.) Dans le même temps, le témoin sens que quelque chose tire la couette de façon très lente vers l'arrière puis du côté gauche ! Bon, eh bien il se pourrait donc que ce ne soit pas qu’une entité qui se trouve dans la chambre mais peut-être trois ! Mais au moment d’allumer la lumière il n’en voit qu’une !

 

A ce moment du contact, la ou les entités présentes dans la chambre ont commencé à interagir avec le témoin en posant une main sur son front pour, comme le dit le témoin, l’ « ordonner à dormir » (à mon avis en lui parlant par télépathie). Mais, le témoin qui était parfaitement éveillé a réussi à ne pas s’endormir (par peur je suppose), ce qui et normal vous allez me dire; et c’est là que le sujet a repris son sang froid et s’est débattu pour donner un coup de pied sur cette chose au niveau semble-t-il du bas de son corps. Il ne s’agissait donc pas d’un effet de lumière, ni d’un fantôme de forme vaporeuse  mais bien de quelque chose de vivant et de matériel puisque le témoin a réussi à faire tomber l’entité au sol et que celle-ci a émis un bruit aiguë inconnu au témoin. Au moment où l’entité se retrouve projetée par terre, le témoin ressent une sensation très forte de désorientation (sûrement due à des champs de force inconnus provenant des entités présentes dans la chambre).

 

C’est a ce moment-là que le témoin arrive à allumer la lumière dans la chambre et voit, environ à 2 ou 3 mètres de son lit, cette entité mesurait 1m50 et était vêtue d’une combinaison noire avec une capuche attachée à l’arrière, elle ne l’avait donc pas sur la tête mais reposée sur les épaules.

D’autre cas ont été répertoriés avec l’observation de petits êtres vêtus d’une combinaison à capuche. Comme par exemple un cas en Ardèche où une femme et sa fille m’avaient fait part de leur expérience mais hélas n’avaient pas donné suite.

 

D’après le témoin, cette entité mesurait donc environ 1m50 et faisait environ le poids d’un enfant de 10 ans et si je me réfère à une courbe normale de croissance d’un enfant de cet âge, pèserait approximativement entre 45 et 47kg. Elle avait un grand buste et des jambes courtes (comme dans le film « Rencontres du troisième type »). L’être était dépourvu de nez et de bouche, mais avait de grands yeux noirs en amande, un grand crâne en forme de bulbe de couleur gris, ce qui, bien sûr me fait penser aux « petit gris » bien connus part les ufologues, mais aussi par les personnes lambda qui ont déjà vu cette forme soit dans les reportages télévisuels, soit dans des films.

 

Alors soit les entités ont le pouvoir de donner une forme connue par leurs victimes en sondant télépathiquement dans leur cerveau, soit cette forme a été imaginée par les témoins après avoir vu cette forme suite à un reportage sur les ovnis ou par le biais d’un film, mais souvenons-nous que le témoin est bien réveillé, c’est pourquoi j’exclus la dernière solution.

 

Par la suite et d’après le témoin, l’entité a levé la main droite (chose intrigante de se souvenir quelle main l’entité a levé) et par télépathie celle-ci s’est mise à dire dans la tête du témoin un « bonjour » en mentionnant son prénom ! Mais cette phase a été très courte entre 2 et 3 secondes et là je ne vois pas pourquoi cette échange a duré très peu de temps, sûrement parce que le témoin s’est mis à l’insulter par tous les noms d’oiseaux. À ce moment précis, le témoin aperçoit une lumière bleue sur le coté gauche supérieur de l’entité puis l’entité disparaît en laissant une trace noire sur le parquet de sa chambre, mais le témoin déclare ne pas avoir pris de photo de celle-ci ni même prélevé d’échantillon.

 

Conclusion-

 

Suite à cette expérience, le témoin garde toujours un petit traumatisme par peur que cela ne recommence, c’est pour cela qu’il s’endort toujours avec la lumière allumée. Après quelques mois, le témoin commence à intégrer cette expérience dans sa vie.

Le témoin dit qu’il n’a jamais eu d’antécédents à des maladies psychologiques comme des troubles de personnalité ou bien une forme quelconque d’hyperactivité. Le témoin affirme qu’il est en très bonne santé et ne souffre d’aucune maladie suite à ses expériences qui déstabiliseraient allègrement une personne atteinte mentalement et/ou psychologiquement.

 

Le témoin est très cartésien et a les pieds sur terre ce qui donne un peu plus de crédibilité à son témoignage, qui, je pense, présente à 75 % toutes les données favorables à un contact extraterrestre ou une abduction ! L’enquête et toujours en cours par le R.I.C.E , donc pour l'instant cela ne reste que des Hypothèses mais l'histoire et bien réel Et pour finir le témoin a voulu garder l’anonymat le plus total mise a part la région de France .


Le R.I.C.E